La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Musique

Sasha et Ryoko | La puissance et la grâce

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Outaouais

3 mars 2017

Sasha Ayers-Itabashi a 10 ans, et elle habite Gatineau.  Depuis l'âge de 5 ans, elle pratique le taiko, un tambour japonais, avec rigueur et discipline. Elle a de qui tenir; son professeur se trouve aussi à être sa mère, Ryoko Itabashi, une musicienne professionnelle adepte du taiko et du shamisen, un instrument à cordes traditionnel du Japon. 

Née d’une mère japonaise et d’un père québécois, Sasha est arrivée au Canada à l'âge de 3 ans. Elle est très attachée à ses origines nippones, comme en témoignent ses intérêts pour le karaté, le taiko, la calligraphie et l'origami. Elle accompagne sa mère lors de présentations et de performances où elles parlent de la culture japonaise. 

L'équipe de la  Fabrique culturelle l'a rencontrée un samedi  matin lors d'une pratique de taiko avec d'autres enfants qui, comme elle, ont tous un parent japonais. S'est ensuivie une conversation autour de la table familiale, alors que Sasha et sa petite soeur Alyssa, 4 ans, aidaient leur mère à fabriquer du miso, un mets qu'elles mangent tous les jours, et qui doit fermenter pendant au moins un an. 

Crédits

Réalisation : François DesRochers

Caméra : Michel Lafrenière

Montage : Simon Laganière et Michel Lafrenière

Coordination : François DesRochers et Nadine Deschamps

Crédits-Oeuvres : Ryoko Itabashi

Remerciements : Le groupe de taiko Dagaku et Arthur Ayers

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner