La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Multi

Guillaume Brisson-Darveau | Poésie géométrique

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Montréal

3 mars 2017

L’artiste montréalais Guillaume Brisson-Darveau nous ouvre les portes de son atelier. Aux côtés de ses ours qui livrent bataille, on parle de son œuvre Piñatas, les misanthropes et de sa démarche.

À partir de logiciel informatique, il reproduit des objets 3D en utilisant des matériaux simples comme le papier et le carton. Dans cette installation, les emballages de bonbons au sol et le bâton déposés près des ours laissent planer un doute sur l’aboutissement de la fête.

Avec sa formation en arts visuels et en cinéma, Guillaume Brisson-Darveau pratique la sérigraphie, la vidéo, la sculpture et l'installation. Il a réalisé de nombreuses résidences d’artistes et son travail a été présenté au Canada, en Suisse et au Japon.

DÉMARCHE

Mon expérience du monde et mes souvenirs d’enfance constituent souvent une prémisse à mon travail. S’amorce, une recherche ludique et teintée d’humour, qui tend vers la création d’images populaires, dans l’esprit des jouets d’enfants et des jeux vidéo. Le recours à l’humour et à l’ironie est une stratégie utilisée pour traiter des tabous et paradoxes de notre société. Plutôt que de grands sentiments ou de grandes déclarations, ce qui m’intéresse au contraire, c’est le genre de force qui réside dans la simplicité, l’amusant, et l’enfantin.

Par le biais des arts d’impression, de la sculpture, de la vidéo, de l’installation et de projets collaboratifs, mon travail s’articule autour des notions de détournement, de récupération et de répétition. J’aime insuffler à mes projets une part de contradiction et j’essaie de créer des rapports tensionnels entre mon sujet et sa représentation. J’ai tendance à privilégier l’utilisation de matériaux bruts, recyclés et sans grande valeur, comme le carton et le contre-plaqué. Ces choix esthétiques sont une manière pour moi de faire un clin d’œil à une société de consommation, d’excès et de contradictions. (Source : site de l’artiste)

Guillaume fait partie des artistes sélectionnés pour la neuvième édition du Festival d’Art Souterrain qui promeut l’art contemporain dans le réseau souterrain piétonnier de Montréal. Il présentera son installation au 1000 rue de la Gauchetière.

Unique en Amérique du Nord, cet événement gratuit se déroulera du 4 au 26 mars 2017.

http://www.artsouterrain.com/fr/guillaume-brisson-darveau

Crédits

Coordination : Véronique Labonté

Réalisation et montage: Jérôme Scaglia

Caméra : David Jean et Jérôme Scaglia

Crédits-Œuvres : Piňatas, les misanthropes de Guillaume Brisson-Darveau

 

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner