La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Arts visuels & numériques

Art performance | Audace de vivre autrement

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Côte-Nord

1er février 2017

Pour faire une analogie avec le sport, Francis O’Shaughnessy dira de l’art performance que c’est un art de l’extrême. Un art du présent, ajoutera Catherine Gagnon, qui exige de l’artiste une concentration et une présence à soi sans faille, sinon c’est la chute. Art de l’éphémère, la performance résiste parfois à sa captation, à son archivage, peut-être pour ne pas isoler un détail ou un fragment ou peut-être parce que l’œuvre n’est pas faite pour durer. Chaque moment performé est un laboratoire, un jalon dans le parcours créatif de l’artiste, qui souvent nourrit ses autres champs de recherche, et parfois tourne une page. Francis lorsqu’il agit à titre de formateur, dédramatise l’échec avec les participants de ses ateliers. Il faut s’autoriser l’essai et l’erreur, accepter qu’aucune performance n’est ultime, mais conduit à une autre, et encore une autre… Dans sa performance Vivre autrement, Catherine incarne ce passage d’un état à un autre, cette impermanence. Elle joue aujourd’hui la Catherine vers laquelle elle marche.

Bio de Catherine Gagnon

Artiste sans atelier fixe, Catherine Gagnon vit et travaille sur la Côte-Nord depuis six ans. Bachelière de l’Université du Québec à Chicoutimi en arts interdisciplinaires, elle a poursuivi sa formation et ses recherches en arts visuels et en gestion de carrière artistique avec des spécialistes dans le domaine (Édith Jolicoeur, Carl Johnson, Nicole Gingras, Sylvie Cotton, Francis O’Shaughnessy). Son art se développe autour de questions identitaires, territoriales et de temporalité. Les champs de pratique favorisés par Catherine sont l’installation in situ, la photographie et la performance. Depuis 2011, son travail est présenté dans des expositions individuelles sur la Côte-Nord et à Montréal. En 2016, c’est avec l’installation in situ Échanges que Catherine Gagnon a remporté le prix du Conseil régional de la culture et des communications de la Côte-Nord pour la relève artistique de l’année. Depuis, son travail est soutenu par son milieu avec deux bourses de l’Entente de développement culturel de la Ville de Sept-Îles. Catherine Gagnon travaille, également, à titre de coordonnatrice du centre d’artistes PANACHE art actuel.

Bio de Francis O’Shaughnessy

Depuis 2002, il a réalisé plus de 120 performances dans 22 pays. Ses recherches interrogent le haïku performatif, une approche artistique qui revendique un retour en force sur la question de l’amour comme prolongement de soi. Il a acquis une maturité et une notoriété qui lui ont permis de présenter des conférences, de guider des artistes aux niveaux collégial et universitaire et de diriger des ateliers sur l’art action au Québec et à l’étranger. Depuis 2007, il a été directeur artistique de 20 événements d’envergure dont Art Nomade, rencontre internationale d’art performance au Saguenay. Il a écrit dans les revues spécialisées en art : Inter, art actuel, Zone occupée (Québec), Ligeia (France), Performatus (Brésil). Actuellement, il est Docteur (Ph.D.) en études et pratiques des arts de l’Université du Québec à Montréal. Depuis 2006, Francis O’Shaughnessy s’attribue modestement le rôle d’accompagnateur (coach, mentor, formateur) et aide à faire rayonner des artistes sur la scène (inter)nationale et guide des artistes émergents et d’expérience en arts visuels. Cela est dû à la solide expérience de travail et de terrain qu’il détient. Entre les années 2000 et 2017, il a gravité autour de personnalités et spécialistes connus dans le milieu. Les rencontres qu’il a faites (avec des créateurs, théoriciens et philosophes) ont été décisives dans sa carrière : Richard Martel, Jan Swidzinski, Boris Nieslony, Seiji Shimoda, Esther Ferrer, Clemente Padin, Bartolome Ferrando, Shannon Cochrane, Hervé Fisher, Pierre Restany, Paul Ardenne, Mari Novotny-Jones, Arti Grabowski, Pierre Restany, Tari Ito, Liping Ting et Michael La Chance. Il a travaillé avec certains d’entre eux pour peaufiner son art, pour rédiger des articles théoriques dans des revues spécialisées et développer les « réseaux » (commissaire et coordonnateur d’événements) du système de l’art actuel dans quelques pays.

http://www.catherinegagnonartiste.com/

Crédits

Coordination et réalisation : Virginie Lamontagne

Caméra et montage : Guillaume Thibault

Crédits-Œuvres : Performance Vivre autrement de Catherine Gagnon

Remerciements : Musée régional de la Côte-Nord et Edgar Café Bar

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner