La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Musique

Éthel Guéret et le Choeur de chambre de Rimouski chantent Myn Lyking

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Bas-Saint-Laurent

16 décembre 2016

Entrez dans la pure tradition d’un Noël anglais et laissez-vous bercer par le divin Myn Lyking de l'auteur Richard Terry.

Sous l’habile direction du chef Hugues Laforte-Bouchard, la soliste Éthel Guéret, le Chœur de chambre de Rimouski,  le Quatuor Saint-Germain et la pianiste Ekaterina Mikhaylova nous livrent une version émouvante de ce traditionnel chant anglais.

La Fabrique culturelle vous offre en exclusivité ce moment unique capté à l’Église Saint-Pie-X de Rimouski.

Éthel Guéret, soprano

Depuis ses débuts, avec Sophie dans Werther, Éthel Guéret a tenu plusieurs rôles sur la scène de l’Opéra de Montréal. On l’a aussi entendue à l’Opéra de Québec, à celui du Manitoba, de Montpellier, de Marseille, de Metz et de Genève. Elle s’est produite avec plusieurs ensembles dont l’Orchestre symphonique de Montréal, de Québec et de Bordeaux, avec l’Orchestre Métropolitain et le Nouvel Ensemble Moderne. On a pu l’entendre aussi dans Carmina Burana au Festival international de Lanaudière et au Festival d’été de Québec.

Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, elle a chanté Amor dans L’Incoronazione di Poppea, Yniold dans Pelléas et Mélisande, Blonde dans Die Entführung aus dem Serail ainsi que Marie dans Wozzeck. En 2015, Éthel a interprété Les Illuminations de Britten avec L’Orchestre lyrique de Montréal. Elle a chanté des œuvres de Pousseur et de Bartholomée à New Music Concerts de Toronto sous la direction de Robert Aitken. Éthel est aussi professeure de chant au Conservatoire de musique de Rimouski.

Source : http://www.bicmusique.com/fr/artistes/ethel-gueret-qc-soprano/

Chœur de Chambre de Rimouski

Fondé en 1995, le Chœur de chambre de Rimouski est un ensemble vocal qui réunit une trentaine de choristes passionnés de la grande région rimouskoise.

On doit la création de l’ensemble à l’initiative de Guy Lavigne, chef de chœur professionnel, qui en assume la direction artistique. Saison après saison, sa quête d’excellence musicale a orienté l’engagement des choristes vers une gamme de projets inspirants, privilégiant un répertoire à la fois éclectique et apprécié du public mélomane.

Au rythme des concerts, et des couleurs recherchées par Guy Lavigne et Hugues Laforte-Bouchard à la direction musicale, le Chœur de chambre a développé un style marqué par le raffinement et la maturité, que la célébration de son vingtième anniversaire d’existence aura souligné.

Au nombre des activités du Chœur figurent habituellement deux concerts annuels présentés à Rimouski ou aux alentours, auxquels s’ajoutent des participations à des événements caritatifs ou à diverses célébrations.

Dans sa quête d’excellence artistique, le Chœur de chambre s’est régulièrement associé des solistes de renom tels que Karina Gauvin, Hélène Fortin, Lucie Gendron, Éthel Guéret, sopranos; Marie-Nicole Lemieux, contralto; Daniel Taylor, contreténor; Chantal Masson-Bourque, altiste… Tant pour l’accompagnement des concerts que pour leurs performances solistes, le public a également applaudi les concours de Marc d’Anjou, Jean-Guy Proulx, Josée April et Pauline Charron, organistes; ainsi que ceux de Luis Sarobe, Andrée-Anne Caron, Lynn Croft, et Katarina Mikhaylova-Tremblay, pianistes; sans oublier le Quatuor St-Germain, qui a contribué à l’aisance du Chœur dans le répertoire baroque. La recherche de partenariat du Chœur de Chambre l’a aussi amené à travailler à quelques reprises avec d’autres ensembles, dont le Chœur de l’Université Laval et l’Orchestre symphonique de L’Estuaire (OSE).

Source : http://www.choeurdechambre.com/presentation/

Quatuor Saint-Germain

Le Quatuor Saint-Germain existe depuis 2004 et a connu une évolution surprenante grâce à l’implication des quatre musiciens fondateurs encore tous présents, Élise Lavoie, Hugues Laforte-Bouchard, Steeve St-Pierre  et James Darling. Polyvalents et dynamiques, ces quatre musiciens professionnels, aussi professeurs au Conservatoire de musique de Rimouski et à l’École de musique du Bas-St-Laurent, ont à cœur cette formation qui leur permet de partager leur passion pour la musique et l’amour de la littérature pour quatuor à cordes. L’ensemble œuvre dans la région du Bas-St-Laurent et possède un parcours qui témoigne de sa vitalité et de son implication auprès de sa communauté. Le quatuor a remporté le Prix RIDEAU / ROSEQ à la Rencontre d’automne du ROSEQ en octobre 2006.

Le Quatuor Saint-Germain est de plus en plus actif, multipliant ses apparitions et ses concerts en présentant du répertoire pour quatuor à cordes dans sa région d’origine, mais aussi au quatre coins de Québec. On lui décerne le premier Prix culturel rimouskois en mars 2008, prix qui reconnaît l’importance de l’apport du Quatuor Saint-Germain dans la vie culturelle de Rimouski et de ses environs. En octobre 2009, le quatuor fera une tournée de dix jours dans les maisons de la culture montréalaises,  représentant le Bas Saint-Laurent dans le projet ‘De l’île à la mer’.

À partir de l’automne 2009, le quatuor entame sa première saison comme ‘Ensemble en résidence’ au Musée régional de Rimouski avec trois programmes conçus en rapport avec des expositions au Musée en novembre 2009, et en janvier et mai 2010.

La saison 2010-2011 a vu des quatuors de Shostakovich, Debussy, Beethoven et Haydn à côté des oeuvres de Mozetich, Ives, Barber, Gilbert, Brady, et autres. Chacun de trois programmes a été présenté à trois reprises avec l’addition d’un concert par programme le dimanche après-midi. La formule très populaire des rencontres du curateur Bernard Lamarche avant les concerts était aussi de retour, autour des oeuvres et artistes en exposition au Musée régional de Rimouski.

L’automne 2011 a été marqué par la participation à l’ouverture de la Maison symphonique de Montréal ou le quatuor a interpreté Glass (5e quatuor) et Golijov (Tenebrae) et de la sortie attendu d’un premier album, entitulé ‘Portrait’.

Finaliste cette année aux Prix Opus avec deux nominations dans la catégorie Concert de l’Année – régions, le quatuor reprendra ses activités au Musée avec des concerts en mars et avril 2012.

Source : https://qstg.org/about/

Ekaterina Mikhaylova

D’origine russe, la pianiste Ekaterina Mikhaylova-Tremblay connaît une carrière remarquable. Déjà à l’âge de sept ans, la jeune prodige donne des concerts en la grande salle de concert Octyabrsky ainsi que dans les salles philharmoniques Chostakovitch et Glinka, de Saint-Pétersbourg. À 11 ans, elle remporte un concours de concerto et est invitée à jouer le Concerto en ré majeur de Haydn avec l’Orchestre de chambre de cette ville sous la direction d’Uri Aliev.

Elle participe ensuite à des tournées en République de Georgie, en Russie et en Allemagne. Elle a de plus remporté plusieurs bourses qui lui ont permis de se perfectionner à l’étranger. En 1994, elle reçoit le titre de « pianiste-soliste » ainsi que de « musicienne de chambre officielle » du prestigieux Philharmonic Society de Saint-Pétersbourg. L’Union des compositeurs de cette même ville la nomme « ambassadrice ». Elle a également enseigné au Conservatoire Rimski-Korsakov.

Depuis son arrivée au Canada en 2000, Ekaterina Mikhaylova-Tremblay a été invitée à donner plusieurs récitals, entre autres pour les Jeunesses musicales du Canada, au Centre Pierre-Péladeau et pour le Crane Symphony Orchestra de Postdam (New York).

En 2007, Ekaterina Mikhaylova-Tremblay complète une maîtrise sous la tutelle de Marc Durand. Elle a présenté cinq récitals de doctorat incluant un récital-causerie sous le thème Liszt et l’improvisation, en préparation de son doctorat en interprétation, qu’elle a reçu en 2012 de l’Université de Montréal.

Elle est chargée de cours à l’Université de Montréal depuis 2009, travaille comme accompagnatrice dans la classe de direction du maestro Paolo Bellomia depuis 2011 et est pianiste accompagnatrice au Conservatoire de musique de Rimouski depuis septembre 2012.

Source : http://conservatoire.gouv.qc.ca.otdev.ca/la-formation/musique/professeurs-et-disciplines/article/ekaterina-mikhaylova-tremblay

Crédits

Coordination : Diane Dubé, Diane Néron

Réalisation, caméra et montage : Bruno Leblond

Caméra : Philippe Chaumette

Son : Guillaume Lévesque

Crédits-Œuvres : Myn Lyking, Richard Runciman Terry

Remerciements : Éthel Guéret, soprano; Hugues Laforte-Bouchard, directeur musical et artistique; le Choeur de chambre de Rimouski, le Quatuor St-Germain, Ekaterina Mikhaylova, pianiste

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner