La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Arts visuels & numériques

Françoise Sullivan | L'Art avec un grand A

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Capitale-Nationale

27 novembre 2016

« Toute ma vie, depuis mon enfance, j’ai voulu être peintre. » Artiste exceptionnelle, Françoise Sullivan a ouvert les portes de son atelier lumineux pour La Fabrique culturelle.

Françoise Sullivan n’a jamais cessé de peindre. Sa vitalité et son côté juvénile toujours présents font d’elle une créatrice remarquable de par sa durée et sa modernité, restée intacte.

De son atelier jusqu’au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, ses immenses toiles ont voyagé et viennent vivifier les lieux avec cette exposition consacrée à son œuvre, particulièrement sa production des cinq dernières années.

Novatrice, pionnière, audacieuse… Les mots manquent pour décrire sa pratique à travers les décennies. Sans oublier le fait qu’elle est l’une des seize signataires du Refus global.

Les débuts, en bref…

Née le 10 juin 1925 à Montréal, sœur cadette de quatre grands frères.

À 10 ans, elle veut être artiste et ses parents facilite ce désir : cours de dessin, de danse, de piano, de peinture.

Elle a fait l’École des beaux-arts de Montréal en 1940 (arts plastiques).

Elle étudie la danse moderne à New York entre 1945 et 1946. De retour à Montréal, elle rejoint le groupe des Automatistes et signe le Refus global. Ce manifeste artistique publié le 9 août 1948 revendique une plus grande liberté de création, sans contraintes ni censure.

Ses amis se nomment Paul-Émile Borduas, Jean-Paul Riopelle, Madeleine Arbour, Maurice Perron, Jeanne Renaud. Avec cette dernière, elle met sur pied un spectacle de danse présenté à la Maison Ross en avril 1948, spectacle considéré comme fondateur de la danse moderne québécoise.

* * *

Hommage à la peinture de Françoise Sullivan – une exposition proposée par le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul – se poursuit jusqu’au 4 juin 2017.

http://www.macbsp.com/

Crédits

Coordination Télé-Québec Capitale-Nationale : Marie-Claude Paradis, Pauline Bolduc

Réalisation : Marjorie Champagne

Caméra et montage : Mario Picard

Crédits-Œuvres : Françoise Sullivan, œuvres tirées des séries Proportio (2015), Only Red (2016), ainsi que de TondosHommages et Les jeux.  Droits d’auteur : © Françoise Sullivan / SODRAC (2016)  

Remerciements à Paul Bradley, commissaire de l'exposition.

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner