La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Cinéma

La minute cinéma : Luc Picard, comédien

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Saguenay–Lac-Saint-Jean

15 mars 2014

Un père et un fils réunis sur un plateau, le temps s'arrête et une minute de cinéma inoubliable s'imprime dans la mémoire de Luc Picard.

Dès sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 1988, Luc Picard se taille une place importante dans le milieu artistique québécois. Il joue dans plusieurs théâtres de la métropole avec les plus grands metteurs en scène tels que Serge Denoncourt, Claude Poissant, Jean-Pierre Ronfard, Pierre Bernard, René Richard Cyr, Denise Filiatrault, Lorraine Pintal et Yves Desgagnés. Au petit écran, Luc Picard se fait remarquer par le grand public pour son personnage de François Pelletier dans Omertà, rôle pour lequel il remporte un prix Gémeaux et un prix Métrostar pour la meilleure interprétation masculine. Il poursuivra son parcours télévisuel dans, entre autres, L’Ombre de l’épervier, Chartrand et Simonne, Vice Caché et Malenfant. Il est également récompensé plusieurs fois pour son jeu dans ces différentes productions. Au cinéma, il s’est particulièrement démarqué pour son interprétation du Chevalier de Lorimier dans 15 février 1839 de Pierre Falardeau. Ses performances dans Octobre de Pierre Falardeau, 20h17 rue Darling de Bernard Émond (Semaine de la critique au Festival de Cannes, Prix de la meilleure interprétation masculine au FIFF de Namur), Le Collectionneur de Jean Beaudin, ainsi que son personnage de Valcourt dans Un dimanche à Kigali de Robert Favreau ont aussi été remarqués tant par la communauté artistique que par le public. C’est en 2004 que Luc Picard se dévoile en tant que scénariste et réalisateur. On le voit incarner Louis dans son premier long métrage L’Audition, un film qui lui a valu nombreux prix à Montréal et qui a été présenté à travers différents festivals autour du monde tels que Marakech, Annoney, St-Jean-de-Luz, Munich, Taipei, République Dominicaine, Denver et New York. En 2008, il récidive et réalise Babine, un film fantastique inspiré d’un conte de Fred Pellerin. Dernièrement, il a repris son rôle auprès de Fred Pellerin et a réalisé une autre de ses fables : Ésimésac. Nous le verrons prochainement dans La maison du pêcheur, réalisé par Alain Chartrand. (Source : www.theatredaujourdhui.qc.ca)
 

 

 

Crédits

Réalisation : Nicolas Lévesque

Caméra : Sylvie Gravel

Montage : Jean-Philippe Archibald

Télé-Québec Saguenay—Lac-Saint-Jean : Jocelyn Robert, Julie Pelletier

Signaler un abus

Commentaires

User

Benoit Quintal — Le 16 avril 2015 à 12 h 14

Tu es touchant! Belle entrevue!

S'abonner à l'infolettre

  •  698
  •  8
  •  1

Websérie reliée

Websérie

La minute cinéma

La minute cinéma

Comédiens, réalisateurs et artisans de l’industrie, de passage au festival REGARD sur le court métrage, nous livrent leur minute coup de cœur ou casse-gueule, celle que l’on n’oublie pas ou celle qui change tout : leur minute cinéma.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner