La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Musique

Écoute T'Classiques | Félix Leclerc

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Capitale-Nationale

7 novembre 2016

BozoLe p’tit bonheurMoi, mes souliers… Ces titres résonnent dans la mémoire collective et rappellent un certain Félix Leclerc. Au-delà de l’œuvre, qui était ce géant de la chanson québécoise et que nous laisse-t-il?

À la fois poète, auteur, chansonnier et même acteur, il a su inspirer les plus grands (Brel, Brassens) comme plusieurs générations de francophones cherchant les mots qu’il fallait pour raconter leur pays, leurs rêves. Amoureux de la langue française, toute sa vie il aura manié les mots comme d’autres des outils, forgeant ainsi une œuvre authentique et enracinée dans ce Québec qu’il aimait tant. Sa discographie s’étire de 1951 jusqu’à 1979, sans compter les nombreuses compilations, les hommages et les collaborations. Du côté de l’écrit, on retrouve contes, poèmes, théâtre, romans et maximes.

Aux sources de son inspiration on reconnaît l’enfance, la nature, l’amitié, les racines, sans doute quelques fées et, bien sûr, le pays et l’Île d’Orléans avec ses 42 milles de choses tranquilles

Félix vient au monde à La Tuque, sixième d’une famille de onze enfants, le 2 août 1914. Depuis sa mort chez-lui à l’Île d’Orléans, le 8 août 1988 à 8 h, le promeneur peut se rendre au cimetière de Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans où quelques souliers sur sa pierre tombale (offrandes laissées par les admirateurs) rappellent la mémoire du troubadour des lieux.

Francis Leclerc, fils du chansonnier, tourne en ce moment un long métrage librement inspiré de Pieds nus dans l’aube (1946). Fred Pellerin coscénarise avec lui ce premier roman écrit par son père, roman se déroulant l'été des 12 ans du jeune Félix. Sortie prévue en 2017… à suivre.

Nous sommes tous nés, frères et sœurs, dans une longue maison de bois à trois étages, une maison bossue et cuite comme un pain de ménage, chaude en dedans et propre comme de la mie. Coiffée de bardeaux, offrant asile aux grives sous ses pignons, elle ressemblait elle-même à un vieux nid juché dans le silence.” (Source : Félix Leclerc, Pieds nus dans l’aube).

En vrac...

Récompensé à de multiples reprises, il a – entre autres – été fait Grand officier de l’Ordre national du Québec en 1985 et, l’année suivante, Chevalier de la Légion d’honneur en France.

Les prix remis au gala de l’ADISQ se nomment Félix depuis 1979.

Sur 325 kilomètres, de Québec à Pointe-Fortune, on roule sur l’Autoroute Félix-Leclerc.

Mise sur pied en 1983, la Fondation Félix-Leclerc a été créée avec son accord afin de promouvoir la culture francophone et encourager l’excellence chez les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes et les jeunes poètes.

En 2003, il a été intronisé au Panthéon des Auteurs et Compositeurs canadiens.

Il a été désigné comme Personnage historique par le ministère de la Culture et des Communications en 2014.

Partout au Québec, on retrouve des lieux nommés en son honneur : parcs, rues, écoles et autres endroits publics.

* * *

Découvrez les trois autres capsules de la websérie Écoute T'Classiques.

À voir ou revoir, Lis T'Classiques, un retour sur les œuvres marquantes de la littérature québécoise.

http://www.felixleclerc.com/

Crédits

Coordination Télé-Québec Capitale-Nationale : Marie-Claude Paradis, Pauline Bolduc

Scénario et réalisation : Marjorie Champagne

Montage : Mario Picard

Caméra : Philippe Gagnon-Mailloux

Crédits-Œuvres : Extraits Notre sentier; Moi, mes souliers; Le p'tit bonheur : Félix Leclerc, auteur-compositeur-interprète.  Poète-chansonnier Félix Leclerc, dans une photo tirée d`"Abitibi", série de télévison, juillet 1957. Source: Bibliothèque et Archives Canada.  Photo Gala de l'ADISQ 1979 : Félix Leclerc et Gilles Vigneault. Source : Archives ADISQ.

Avec la participation de l'artiste Webster à l’animation et des chroniqueurs Julien Carpentier-Roberge, André Kasper et Laurence Tremblay.

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

S'abonner à l'infolettre

  •  1.5K
  •  30
  •  0

Websérie reliée

Websérie

Écoute T'Classiques

Écoute T'Classiques

En cette Année de notre chanson à Télé-Québec, la Fabrique culturelle présente la websérie Écoute T'Classiques. Qu’est-ce qui fait qu’un album ou une chanson s’imprègne dans la mémoire collective des gens et devient un classique? Webster et ses accolytes vous parlent de 4 grands classiques d'ici.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner