La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Arts visuels & numériques

Arts et Rives | Une biennale d’arts visuels dans un écrin de verdure

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Chaudière-Appalaches

24 août 2016

Parmi la vingtaine d’artistes présents au 5e symposium d’arts visuels Arts et Rives de Lac-Etchemin, retrouvons Émilie Proulx et Emmanuelle Breton. Chacune à sa façon interprète le thème proposé en 2016 : la ruralité.

D’une part, Émilie Proulx s’attarde aux maisons familiales et aux arts traditionnels tels que la broderie. D’autre part, Emmanuelle Breton réfléchit à voix haute sur la chaise berçante comme témoin de vie et en fait une présentation singulière.

Se déroulant sur le site du Sanctuaire Notre-Dame-d’Etchemin, cette « biennale d’arts visuels des Etchemins permet de démystifier le travail d’artiste, de questionner les participants sur leurs pratiques et de suivre les étapes de création d’une œuvre. » Source : site web de l’événement.

http://www.arts-et-rives.com/

Crédits

Coordination Télé-Québec Chaudière-Appalaches : Marie-Claude Paradis, Pauline Bolduc

Réalisation : Franie-Éléonore Bernier

Montage : Dominic Martel

Caméra : Julie Pelletier

Crédits-Œuvres : Emmanuelle Breton, Émilie Proulx

 

Signaler un abus

Commentaires

User

Réjean Desrosiers — Le 25 août 2016 à 11 h 20

La même maison me mérite Pas celle d’hier Pas celle où je suis Mais par celle d’une parcelle D’un territoire Assis par terre Assi sur une pierre Une lettre à la main Je suis descendu à la cave Pour bruler mon amour d’enfance Je me berce sur une chaise de sens Une chaise berçante Une chaine au cou Qui ouvre les champs Qui ouvre les rivières et les bois La même maison me mérite C’est celle qui l’entoure C’est avec le vent Et le temps Je suis ouvert comme une porte inexistante Réjean Desrosiers © 2016 08 25 004

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner