La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Société & musées

Matawinie : La rencontre des eaux | Denis Beaudry, trappeur

MRC de Matawinie Lanaudière

21 juin 2016

La MRC de Matawinie en collaboration avec le ministère de la Culture et des Communications et le Centre du Patrimoine vivant de Lanaudière vous présentent « Denis Beaudry trappeur » un mini métrage de la série documentaire « Matawinie : La rencontre des eaux », une réalisation d'André Gladu.

Denis Beaudry, trappeur… Il faudrait dire maître trappeur parce que Denis Beaudry est aussi un formateur de première pour les jeunes apprentis et une référence incontournable, de réputation internationale, dans le domaine. Il nous offre ici une belle démonstration des qualités universelles d’une pratique ancestrale et très locale qu’on retrouve en Matawinie. Il pratique l’art de la trappe depuis son jeune âge, métier appris de son père et de son grand-père. Les animaux sauvages sont devenus des collaborateurs dans son effort pour préserver l’équilibre de leur écosystème. Il s’est transformé, par la force des choses, en leur meilleur avocat et défenseur. Il nous ouvre grande la porte de la forêt matawinienne.

Crédits

Scénario et réalisation : André Gladu, assisté de Annie Tétreault
Recherche : André Gladu et Annie Tétreault
Direction photo : Philippe Lavalette, assisté de Stéphanie Lessard - Bérubé et Hubert Auger
Prise de son : Richard Lavoie
Montage image : France Pilon, assistée de Joëlle Arseneau
Montage son et mixage : Alexis Pilon Gladu
Montage en ligne : Théo Van Brabant
Services de postproduction : PRIM
Production : Véronique Plasse et Véronic Massé / Centre du patrimoine vivant de Lanaudière (CPVL)

Distribution : CPVL et MRC de Matawinie

*Ce film a été rendu possible grâce au soutien financer de :
MRC de Matawinie
Ministère de la Culture et des Communications (Québec)
PRIM Aide à la création
Investissement de l’équipe technique du CPVL

Tous droits réservés - 2016

http://www.mrcmatawinie.org/

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner