La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Société & musées

De l’atelier à la rivière : pêche à la mouche

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Côte-Nord

31 mai 2016

Carole Pelletier et son fils Yves Girard sont des mordus de pêche à la mouche. Chaque année, en amont de la saison, ils fabriquent leurs propres appâts. Pas de secret : une bonne mouche, c'est celle qui prend du saumon!

Poils d'écureuil, plumes de cou de poule, queue de veau couleur chartreuse, des bobines de fils multicolores et un savoir-faire : fabriquer des mouches à pêche. Tout le talent ne s'exprime pas que dans l'atelier par contre, encore faut-il la faire sautiller sur l'eau cette mouche, pour taquiner le poisson! Il y a des mouches «classiques», mais le choix d'un appât se module aussi selon la couleur du temps et c'est là qu'entre en jeu l'expérience du pêcheur, son observation et son écoute, pour flairer à quoi mordra le poisson.

Ancrés au milieu de la Rivière Moisie, la Mishta Shipu (la Grande Rivière) en langue innue, le temps s'arrête tant ce contact avec la nature est privilégié. Et la mère et son fils, debout dans leur embarcation, font tournoyer leur ligne à pêche et danser les mouches à la surface des fosses à saumon. 

La pêche à la mouche est véritablement un art, depuis l'atelier jusqu'à la rivière! 

Crédits

Coordination : Virginie Lamontagne

Réalisation, tournage et montage : Guillaume Thibault

Remerciements : Immense merci à Yves Girard et Carole Pelletier pour votre temps et cette virée sur la magnétique Rivière Moisie; merci à l'Association de protection de la Rivière Moisie

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner