La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Société & musées

La Mi-Carême à L’Isle-aux-Grues | Une tradition intemporelle

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Chaudière-Appalaches

16 mars 2016

À chaque année revient la tournée costumée de la Mi-Carême à L’Isle-aux-Grues. De maison en maison, les troupes colorées circulent, cherchant à préserver leur anonymat dans une atmosphère des plus joyeuses !

Sur cette île en face de Montmagny, la Mi-Carême concerne tout le monde. Fière Gruoise, Gina Vézina accueille notre équipe et décrit le parcours annuel menant jusqu’à cette soirée de mars : trouver un thème inspirant, confectionner habits, chapeaux et accessoires, garder le secret… Quand le grand soir survient, les personnages dans leurs beaux atours font leur apparition dans les foyers. Puis, ayant complété leur tournée, les groupes se dirigent vers l’auberge où les habitants et visiteurs de l’île les attendent pour un dernier défilé. La fête peut alors continuer toute la nuit !

Comme son nom l’indique, la Mi-Carême arrive en plein milieu de la période de 40 jours qui précède le dimanche de Pâques. D’origine française, cette coutume – jadis vécue dans la plupart des paroisses au Québec – marquait un temps d’arrêt pendant cette période d’abstinence. Ce type de mascarade présente ses propres caractéristiques :

(…) la gastronomie, la boisson, la musique, la chanson, la danse, le rire et bien sûr le masque. Ces fêtes permettent au masque de protéger, de libérer, de transformer et de garantir l’anonymat. De plus, celles-ci sont utilisées dans plusieurs régions afin de mettre en valeur la culture authentique aux visiteurs, et par le fait même, contribue à leur statut de destination touristique de premier plan.»  Source : http://www.micareme.ca/fr/

 

http://www.isle-aux-grues.com/

Crédits

Coordination Télé-Québec Capitale-Nationale / Chaudière-Appalaches : Marjorie Champagne, Pauline Bolduc

Réalisation : Franie-Éléonore Bernier

Caméra et montage : Mario Picard

Crédits-Œuvres : Chanson Le sable et la mer. Interprètes : Jacques Boulanger et Ginette Reno (1969). Courtoisie Éditorial Avenue.

Remerciements : Gilles Tardif et Nicole Ferland des Maisons du Grand Héron à L’Isle-aux-Grues. Gina Vézina et tous les participants à la Mi-Carême.   

Signaler un abus

Commentaires

User

Turenne — Le 19 mars 2016 à 14 h 54

La danse de la joie! Le jeu, le costume, la musique et les rencontres aux visages clandestins dans un mouvement de transformation ludique et de partage de talents, de moments de découvertes et d'évasions pour, somme toute célébrer la vie. J'aime!

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner