La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Arts visuels & numériques

L'État des choses au Musée régional de Rimouski

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Bas-Saint-Laurent

9 mars 2016

Madame Francine Périnet, directrice du Musée régional de Rimouski, nous guide à travers l’exposition L'État des choses. Regard sur la collection dans laquelle la conservatrice de l’art contemporain au Musée, Ève De Garie-Lamanque, a rassemblé une vingtaine d’œuvres de la collection du Musée inspirées du quotidien.

Réalisées dans des techniques très diversifiées – allant de l’installation à la photographie, en passant par le dessin et le feutrage – ces œuvres contemporaines posent un regard nouveau sur l’ordinaire et le banal. En accordant une attention soutenue tantôt aux objets usuels meublant notre quotidien, tantôt aux lieux publics ou transitoires et tantôt aux gestes routiniers répétés des milliers de fois au cours d’une vie humaine, ces œuvres questionnent notre relation au temps et à notre environnement. Elles amorcent ou nourrissent des réflexions d’ordres politique, socio-économique ou spirituel.

L’État des choses vous permettra de découvrir des acquisitions récentes et des œuvres rarement présentées au public. L’exposition regroupe huit artistes canadiens, soit : Pierre Ayot, Lynne Cohen, Sorel Cohen, Aganetha Dyck, Guy Pellerin, Anne Ramsden, Natalie Roy et Bruno Santerre.

Source : http://museerimouski.qc.ca/expositions/regard-sur-la-collection/

Crédits

Coordination : Diane Dubé, Diane Néron

Réalisation, caméra et montage : Bruno Leblond

Crédits-Œuvres : No 214, chambre 2223, Hôtel Château Frontenac, 1993, © Guy Pellerin / SODRAC (2016) ; Pulls rétrécis (Shrunken Sweaters), 1976-1981, Souliers (Shoes), 1994, Aganetha Dyck; La Courtepointe bleue, 1996, Natalie Roy; Les Ombres blanches, 1995, Bruno Santerre; Sans titre, 2009, Lynne Cohen; Studies for Possession, 1996-1997, Possession, 1997, corpus Everyday Gestures, 2005, Anne Ramsden.

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner