La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Cinéma

Laura Rietveld | LAURÉATE | Prix du CALQ Œuvre de la relève à Montréal 2015

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Montréal

22 février 2016

La Fabrique culturelle rencontre Laura Rietveld, lauréate au Prix du CALQ (Conseil des arts et des lettres du Québec) Œuvre de la relève à Montréal 2015 pour son documentaire Le rêve d'Okpik. C’est avec beaucoup d’émotion qu’elle nous confie sa première rencontre avec Harry Okpik, l’homme qui lui a inspiré tout le projet documentaire.

Après une carrière dans le monde des médias, Laura Rietveld a décidé de devenir documentariste afin de raconter avec profondeur des histoires humaines. Le rêve d'Okpik est son premier long-métrage, qui nous emmène au Nunavik à la rencontre d’Harry Okpik, un homme frappé d'une incapacité physique qui parvient à accomplir son rêve d'enfance : devenir champion de course de traîneau et éleveur de huskys, comme son père. On le suit dans son village de Quaqtaq alors qu'il se prépare pour la célèbre course Ivakkak, parcourant plus de 600 km de pistes gelées.

Synopsis :

Harry Sam Willy Okpik, 60 ans, est un champion des courses d’attelage de chiens qui vit dans la communauté inuit isolée de Quaqtaq, au Québec. Son rêve d’enfant était de conduire des attelages de chiens. Mais en 1965, quand les autorités gouvernementales ont abattu les chiens de Quaqtaq, le jeune Harry, alors âgé de 11 ans, a vu le ciel virer au rouge et il a cru que son rêve était à jamais anéanti. Douze ans plus tard, après des années de pensionnat qui lui ont laissé un énorme bleu à l’âme, Harry s’est accidentellement tiré dans la jambe en chassant.  Le rêve d'Okpik suit la routine quotidienne d’Harry avec ses chiens alors qu’il raconte les événements cruciaux qui ont mené à la perte de son enfance et plus tard, à la perte de sa jambe. Nous découvrons les combats qu’Harry a mené pour triompher de sa situation et les raisons émouvantes qui font qu’il ne s’apitoie pas sur lui. Finalement, nous encouragerons Harry alors qu’il se prépare à participer pour la dixième fois à l’Ivakkak, une éprouvante course de traîneaux à chien qui parcourt tous les ans le Nunavik, au Québec. (Source : Catbird Productions inc.)

Deux nominations pour Le rêve d’OkpikLe rêve d'Okpik est nominé pour un Prix Écrans Canadiens pour meilleur documentaire ! La cérémonie de remise des prix aura lieu à Toronto en mars 2016. La réalisatrice Laura Rietveld est une finaliste pour le Prix du CALQ – Œuvre de la relève à Montréal 2015. Ce prix sera remis à la personne lauréate lors d'une cérémonie organisée par Culture Montréal le 22 février 2016 dans les studios de Télé-Québec, à Montréal. (Source : Catbird Productions inc.)

Le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) est heureux de s'associer à Culture Montréal afin de décerner le Prix du CALQ - Œuvre de la relève à Montréal 2015. Ce Prix du CALQ - Oeuvre de la relève à Montréal 2015 est assorti d'un montant de 5 000 $ et sera remis à un artiste, un écrivain ou un collectif de Montréal pour une œuvre originale ayant été présentée publiquement pour la première fois entre le 31 août 2014 et le 30 août 2015. (Source : le Conseil des arts et des lettres du Québec)

http://www.calq.gouv.qc.ca/index.htm

Crédits

Réalisation : Myriam Leblond

Caméra : Jérôme Scaglia

Montage : David Jean

Directeur technique : Benoit Hébert

Technicien généraliste : David Jean

Préparation en studio : Gabriel Journault et Julia Perron

Crédits-Œuvres : Le rêve d'Okpik (v.o. Opkik's dream) écrit et réalisé par Laura Rietveld

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner