La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Multi

FINALISTES | Prix du CALQ – Œuvre de la relève à Montréal 2015

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Montréal

16 février 2016

La Fabrique culturelle rencontre les trois finalistes au Prix du CALQ – Œuvre de la relève à Montréal 2015 : Daina Ashbee, Julie Laurin et Laura Rietveld. Que ce soit en danse, en arts visuels ou en cinéma, elles nous expliquent leurs démarches créatives pour parvenir à l’œuvre en nomination.

La remise du prix du CALQ, assorti d'un montant de 5 000 $,  aura lieu le 22 février 2016 dans les studios de Télé-Québec lors d'une cérémonie organisée par Culture Montréal. 

 « Cliquer ici pour consulter le site web du Conseil des arts et lettres du Québec » 

Daina Ashbee pour son oeuvre chorégraphique Unrelated :

Née en Colombie-Britannique d'origine hollandaise et autochtone, descendante du peuple Cris et Métis cette artiste, interprète et chorégraphe combine à la fois des éléments contemporains et traditionnels à travers sa danse. Unrelated, met en lumière la cruauté et la vulnérabilité auxquelles les femmes autochtones doivent faire face au Canada, tout en explorant le moi, la destruction culturelle, la violence et l'autodestruction.

Daina Ashbee est pour sa part lautéate du Prix du CALQ – Meilleure œuvre chorégraphique pour son spectacle When the ice melts, will we drink the water?

Julie Laurin pour son exposition Habiter l'école et ses habitants :

Avec sa démarche interdisciplinaire en sculpture et en performance, cette artiste s'intéresse à toute théorie ou observation qui définit les échanges entre l'homme et son habitat. Son exposition Habiter l'école et ses habitants est un voyage introspectif sur le statut d'enfant ou d'adulte et la transmission entre ces deux états. Les visiteurs sont invités à faire l'expérience en galerie d'une reconstitution du lieu où se côtoient enfants et adultes, dans des formes artistiques faisant l'usage de matières et d'idées trouvées à même le cadre symbolique de l'école.

Laura Rietveld pour son documentaire Le rêve d'Okpik :

Après une carrière dans le monde des médias, cette artiste décide en 2010 de devenir documentariste afin de raconter avec profondeur des histoires humaines qui se trouvent derrière les grands titres de l'actualité. Le rêve d'Okpik est son premier un long-métrage, qui nous emmène au Nunavik faire la connaissance d'Harry Okpik, un homme frappé d'une incapacité physique qui parvient à accomplir son rêve d'enfance : devenir champion de course de traîneau et éleveur de huskys, comme son père. On le suit dans son village de Quaqtaq alors qu'il se prépare pour la célèbre course Ivakkak, parcourant plus de 600 km de pistes gelées.

http://www.calq.gouv.qc.ca/index.htm

Crédits

Réalisation : Myriam Leblond

Caméra : Jérôme Scaglia

Directeur technique : Benoit Hébert

Montage et technicien généraliste : David Jean

Préparation en studio : Gabriel Journault et Julia Perron

Crédits-Œuvres :

Le rêve d'Okpik (v.o. Okpik's dream) écrit et réalisé par Laura Rietveld

Unrelated, chorégraphié par Daina Ashbee et interprété par Areli Moran et Clara Furey

Habiter l'école et ses habitants, exposition de Julie Laurin

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner