La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Arts visuels & numériques

Luce Pelletier (Québec) - BILP 2011

Biennale internationale du lin de Portneuf Capitale-Nationale

6 août 2015

La profondeur du vide   (2010-2011)

Photographie, vidéo, lin, bois, matériaux divers

Cette installation interroge la vulnérabilité, la fragilité et la fatalité de la vie. Symboles du toucher, les mains semblent ici éthérées, désincarnées, vides. En l’absence du corps, seuls apparaissent des plis, des galbes, des jointures, de fragiles lignes de vie, l’entre deux entre la vie et la mort, c’est-à-dire l’intimité, la destinée. Les animaux  bien en chair eux, mais dans un état léthargique, semblent être abandonnés par les mains. L’analogie entre le vide et le plein se fait rapidement entre les mains vides et ces animaux bien en chair. D’autre part, les mains amoncelées au sol et formant une sculpture, se nouent et se dénouent en une sorte d’étreinte infinie. Pelletier établit, a priori, un dialogue entre le corps et l’esprit, entre la vie et la mort, entre la métamorphose et la renaissance.

 

http://biennaledulin.com/luce-pelletier-quebec/

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner