La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Arts visuels & numériques

Nathalie Trépanier, sculpteure d'objets oubliés

Galerie ROCCIA Montréal

8 avril 2015

 « Quand j’étais jeune, je prenais plaisir à fréquenter les brocantes avec ma grand-mère et je ne m’en lasse toujours pas, car j’y suis au pays des merveilles et des découvertes. J’ai même mes lieux de prédilection! J’y achète toutes sortes d’objets, souvent devenus désuets, des babioles oubliées ou dont on s’est désintéressé parce que tout change trop vite. »

Aux dires de Nathalie Trépanier, l’inspiration est partout! Par un lent et minutieux processus, elle interroge la matière, la scrute et la transforme pour faire surgir une ménagerie fascinante qui s’y trouvait latente. Par le fait même, elle redonne aux matériaux abandonnés une noblesse et une grandeur d’âme sous les traits de personnages ou d’animaux tous aussi attachants les uns que les autres. Toute l’énergie qu’elle déploie dans son travail, elle la transpose dans ses sculptures qui témoignent d’un vibrant côté théâtral. Ses œuvres d’art attisent la curiosité, font rire et sourire, font réfléchir et touchent les gens qui, fascinés, prennent le temps d’observer.

À force de travailler avec tous ces objets autrefois utilisés, maintenant abandonnés ou oubliés, l’artiste approfondi ses questionnements et sa démarche : Son obsession pour les objets s’étend maintenant aux matériaux non biodégradables qui font partie de notre vie quotidienne et qui ont un impact hautement négatif sur l’environnement. Nathalie les intègre de plus en plus dans ses sculptures pour démontrer, dénoncer même, notre surconsommation de biens jetables.

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal, Nathalie a d’abord exercé le métier de comédienne pendant quelques années. Elle a ensuite œuvré en tant que scénographe dans le milieu théâtral montréalais. Depuis plus de 10 ans, elle a participé à plusieurs expositions, solos ou collectives, présentées à Montréal et ailleurs au Québec.

http://galerieroccia.com/

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner