La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Arts visuels & numériques

Carrefour dément

Réseau Art Actuel Capitale-Nationale

7 juillet 2014

Folie/Culture s’immisçait dans la machine urbaine et invitait le public à participer à Carrefour dément, intervention artistique présentée le 25 mai 2012 à l’intersection des rues Dorchester et Saint-Joseph Est à Québec.

Le carrefour urbain est une machine implacable, un régulateur de mouvement qui conditionne les foules. Là se joue à chaque minute un rituel où les fluides sont ordonnés dans une improbable harmonie. Et l’accident annoncé se produit tout le temps. La machine se détraque, parce que ceux qui l’utilisent ne sont justement pas des machines.

Le temps d’intervention dans un carrefour se calcule au tic-tac du feu piétonnier :
20 secondes, 30 secondes, 45 secondes. L’équipe de Folie/Culture a choisi de s’emparer de ces brefs laps de temps pour faire triompher le piéton par une série d’actions « grandioses » entrecoupées de circulation automobile et de signaux lumineux insensibles aux erreurs humaines. Cette intersection du quartier Saint-Roch est ainsi devenue un champ d’expérimentation survolté sur la place de l’humain dans la mécanique urbaine.

Le fragile équilibre entre voitures et humains concentre en un point une cohabitation où des forces inégales se côtoient. Quelle forme peut prendre cette rencontre dans laquelle s’affrontent deux systèmes dont les finalités sont opposées ? Deux temps, deux fonctions, deux intentions : la flânerie et le but à atteindre, la marche lente et l’accélération, la force animale et le ronronnement des moteurs… Un carrefour où Folie/Culture avance, comme toujours, sur la ligne du risque.

Crédits

Carrefour dément a été conçu par le comité de programmation de Folie/Culture. Adam Bergeron, Boris Dumesnil Poulin, Sarah L’Hérault, Céline Marcotte, Alain-Martin Richard et Fnoune Taha ont participé à ce projet.

Remerciements à Benoit Côté, Jean-Robert Drouillard, Jean-Pierre Guay, Stéphanie Lapointe, Charles Rice et Gilles Simard ainsi qu’au comité de programmation de Folie/Culture. 

Caméra : Ricardo Savard.
Montage : Blaise Carrier-Chouinard.

Signaler un abus

Commentaires

Il n'y a aucun commentaire pour le moment.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner