La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Musique

Le repaire du métal

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Abitibi-Témiscamingue

19 février 2014

L'Abitibi-Témiscamingue est le repaire d’une musique intense, forte et extrême : le métal.

Ian Campbell, promoteur de spectacles métal au Petit Théâtre du Vieux Noranda pour les productions Ça bûche, présente les origines de cette scène musicale. Depuis 1997, il la garde vivante, pour le plus grand plaisir de la foule qui participe et désire impressionner les artistes de passage.

http://petittheatre.org/

Crédits

Réalisation : Dominic Leclerc

Coordination : Josée Lacoste

Caméra et montage : Éric St-Laurent

Signaler un abus

Commentaires

User

Guillaume Houle — Le 15 mars 2014 à 22 h 37

Merci d'inclure la musique Métal dans le portrait artistique et culturel du Québec. Même si c'est un genre que j'ai un peu délaissé dans ma quête d'accéder à un plus grand nombre d'oeuvres francophones, je garde tout près ce vieux fond Métal qui m'a permis de passer de l'adolescence à la vie adulte. C'est un genre qui vaut la peine d'être exploré, surtout lorsqu'on vit un trop plein d'émotions. Il permet de canaliser ses angoisses, sa colère, ses émotions négatives vers quelque chose de plus constructif. En ce qui concerne le reportage, j'ai bien aimé l'approche régionale et la mise en valeur non seulement d'un lieu, mais aussi d'un promoteur (Ian Campbell) de longue date. Les autres entrevues étaient intéressantes aussi. Ceci dit, le reportage aurait gagné, je pense, à insister davantage sur la diversité sonore dans la musique Métal. Nous aurions pu entendre un peu plus de vocalises « opératiques » de la chanteuse de The Agonist, par exemple. Sinon, merci de vous intéresser à la diversité des formes dans les arts et de dépasser le duo du classique et du jazz, ou encore les sonorités en vogue - souvent tirées de musiques plus expérimentales - dans la musique pop.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner