La Fabrique Culturelle

La Fabrique culturelle
Arts visuels & numériques

Serge Houde, sculpteur du temps

La Fabrique culturelle La Fabrique culturelle Capitale-Nationale

30 août 2017

Vu de l’extérieur, l’endroit s’affiche bariolé, coloré, un brin abandonné… Pourtant, l’atelier La Pierre des Ancêtres vit et vibre grâce à Serge Houde, propriétaire depuis 2006 de ce bâtiment singulier plus que centenaire.

Maçon, sculpteur et tailleur de pierre, Serge Houde nous ouvre les portes de cette ancienne boutique que les plus vieux appellent encore « Beaulieu guenilles ». Ancien propriétaire, ce monsieur Beaulieu avait accepté de lui vendre son bazar puisque le nouvel acheteur s’engageait à garder le tout debout. Alors que le quartier Saint-Sauveur de Québec change tout autour et que les nouvelles constructions vont bon train, l’atelier traverse le temps, immuable.

Ousque j’habite, chus né là. J’ai jamais déménagé, j’sais pas c’est quoi lever mes valises pis aller ailleurs. Faque j’ai vu le monde grandir, mourir, évoluer. Des fois, c’est étonnant de voir qu’est-ce qui peut traverser le temps. 

Maçon dans la construction, Serge Houde s’avère surtout un redoutable prospecteur de pierres, de celles qui ont une histoire. Comme cette corniche rescapée de l'ancienne prison de Québec, aujourd'hui le Musée national des beaux-arts. Il aime sculpter ce matériau en sachant d’où il vient. Cette connaissance l’inspire et l’amène à modeler des formes qui reflètent ce vécu.

Chaque pierre a quelque chose. C’est très facile pour moi de sculpter dans une pierre qui a traversé le temps (…). Si je l’ai eue, c’est parce que c’était son destin d’arriver là. 

Ce créateur s’entoure de trouvailles insolites, d’anciennes statues, d’objets venus d’autres époques et d’artéfacts de la dernière guerre mondiale, une de ses nombreuses passions qu’il savoure en conduisant sa Jeep militaire.

Entrer dans l’atelier intemporel de Serge Houde reste une expérience hors de l’ordinaire et l’entendre raconter la genèse de ses œuvres s’apparente à un cours d’histoire. L’âge de pierre n’est pas terminé, il traverse le temps dans la basse-ville de Québec, solide comme un roc.

http://monsaintsauveur.com/2015/le-soldat-le-clown-et-le-sculpteur/

Crédits

Coordination Télé-Québec Capitale-Nationale : Marie-Claude Paradis, Pauline Bolduc

Réalisation, tournage et montage : Mario Picard

Entrevue : Marjorie Champagne

Crédits-Œuvres : Serge Houde

Signaler un abus

Commentaires

User

Yves Daigle — Le 16 septembre 2017 à 14 h 46

Sujet vidéo de : Serge Houde, sculpteur du temps. Cabane a Beaulieu Guenille. Quand j'ai habiter sur la rue d'argencon, au coin de la patate, j'allait vendre du papier journal, de la fonte et autres materiaux a la cabane de Monsieur, Beaulieu, que de bons souvenirs.

Vous aimerez aussi

Recevez notre infolettre

S'abonner