La Fabrique Culturelle

5 « Jalons Palpitants » de Québec en toutes lettres 2016

Depuis sa première édition en 2010, le festival Québec en toutes lettres a su se démarquer par son audace, la diversité de ses programmations et sa capacité à rassembler les gens autour de la littérature. Cet automne, du 29 septembre au 9 octobre, le festival prend à nouveau d’assaut la Ville de Québec et célèbre le roman policier, n’en déplaise aux puristes. Cette édition noire mettra en lumière la part sombre de l’humanité… Fort prometteur!

La programmation propose près d’une cinquantaine d’activités inusitées, sombres, amusantes, réflexives, mystérieuses, sensorielles et créatives, dont plusieurs gratuites. Après moult tergiversations, les JP – Escouade créative ont réussi à vous dresser un palmarès de cinq événements à ne pas manquer. Que diriez-vous d’un Jeu Palpitant? À moins que vous ne soyez davantage du type Jouissives Possibilités… À vos agendas!

Virginie vous recommande…

Nuit au cimetière, vendredi 30 septembre 2016, 20h et 21h30 (deux départs)

L’activité en deux mots : Jardin de Peur

IMG_3424

Chers amateurs de romans noirs et de littérature inquiétante, Les Libraires ont eu la sombre idée de vous faire faire la lecture. Réunis autour de feux de camp allumés par le Théâtre du Transport en commun aux quatre coins du cimetière Saint-Matthew, conteurs et comédiens réciteront pour l’occasion des histoires et des légendes qui, j’en ai bien peur, vous donneront la chair de poule. Pour les entendre, il faudra vous présentez à 20h ou à 21h30. Un obscur personnage saura vous recevoir et vous guider à travers les pierres tombales. Cette Nuit au cimetière s’annonce propice à de sinistres surprises… D’autant plus que ce n’est pas la première fois que Patric Saucier investit le cimetière de la rue Saint-Jean – certains se rappelleront comme moi l’insolite spectacle extérieur Alias mieux foutus qu’il y déployait en 2014 – et que le metteur en scène sait toujours très bien nous surprendre.

http://www.quebecentouteslettres.com/evenement/spectacle-ext%C3%A9rieur-nuit-au-cimeti%C3%A8re/

Maxime vous recommande…

Le Marathon d’écriture de Québec, samedi 1er octobre, 13h

L’activité en deux mots : Joviale Péripétie

photo_Marathon_d'écriture_2_pas de crédits

Sous les arbres rougissants du Domaine de Maizerets, sortez papier, crayon, portable, Underwood,… et vivez l’expérience d’écriture la plus intense du festival : douze heure de création consécutives sur un thème qui vous sera dévoilé le jour même. Sous l’œil bienveillant de sa marraine d’honneur, Francine Pelletier, cette deuxième édition du Marathon d’écriture de Québec s’annonce encore plus relevée que la première, avec une brochette d’auteurs tripatifs (Pierre-Luc Lafrance, Dominic Bellavance, Pascale Raud, Jacques Côté et Frédéric Raymond) qui vous livreront confidences et coups de gueule sur le métier d’écrivain.

Sans parler de la merveilleuse équipe des Éditions l’Hybride qui sera aux petits soins pour vous avec beaucoup de surprises (et de café) tout au long de ce périple littéraire. Et qui sait, votre création se retrouvera peut-être même publiée dans le recueil de nouvelles qui découlera de l’événement! Ayant participé l’an dernier, je vous recommande fortement cette activité, ne serait-ce que pour le défi qu’il représente, que vous soyez un auteur débutant ou confirmé.

http://www.quebecentouteslettres.com/evenement/marathon-d-%C3%A9criture-de-qu%C3%A9bec/

Catherine vous recommande…

Œuvres de chair, samedi 8 octobre 2016, 19h

L’activité en deux mots : Jouissives Possibilités

(Crédit photo : Éric Guénard)
(Crédit photo : Éric Guénard)

Le samedi 8 octobre à 19h, vous avez une date à l’Hôtel PUR. Une vingtaine d’auteurs tenteront de vous séduire dans le but avoué… que vous les rejoigniez dans leur chambre! Encore cette année, le festival vous invite à ce délicieux rendez-vous. Une activité toujours très populaire, alors je vous recommande de réserver tout de suite votre place

(Crédit photo : Éric Guénard)
(Crédit photo : Éric Guénard)

. En début de soirée, tête-à-tête avec un écrivain qui en quelques minutes tente de vous charmer en vous vendant une œuvre littéraire. Puis, laissez-vous pénétrer par les univers qui vous ont émoustillés et savourer les mots, l’ambiance et l’intimité des artistes. Voyez par la suite si vous avez un match parfait en buvant un verre avec les auteurs au bar de l’hôtel!

Un événement excitant et toujours surprenant que j’ai hâte de redécouvrir en édition noire… Les auteurs de cette année : Camille Bouchard, Jacques Côté, Florian Eglin, Hervé Gagnon, Corinne Jaquet, Stéphane Ledien, Jean Lemieux, André Marois, Maureen Martineau, Guillaume Morrissette,  Quentin Mouron, Jean-Jacques Pelletier,  Julie Rivard, Zhanie Roy, Maryse Rouy,  Marie-Ève Sévigny, Johanne Seymour,  Richard Ste-Marie, Christiane Vadnais et Gary Victor.

http://www.quebecentouteslettres.com/evenement/%C5%93uvres-de-chair/

Éric vous recommande…

Plus haut que les flammes + Cristal Automatique, samedi 1er octobre 2016, 20h

L’activité en deux mots : Joyau Poétique

(Crédit : Jean-Yves Fréchette)
(Crédit : Jean-Yves Fréchette)

Le programme double Plus haut que les flammes et Cristal Automatique sera la soirée poétique par excellence du festival. Le tout débutera avec le spectacle réunissant la poète Louise Dupré (Prix du Gouverneur général 2011) et le compositeur Nicolas Jobin, accompagnés de plusieurs incarnations virtuelles (Evelyne de la Chenelière, Martine Audet, Annie Lafleur, Catrine Godin, Roland Lepage) qui viendront, comme un chœur, participer à ce tête-à-tête poétique. Ce spectacle des productions Rhizome donnera vie en paroles et en musique (live) à des réalités qui m’ont toujours fasciné : la Seconde Guerre mondiale, mais plus précisément la vie en camp de concentration. Une performance à laquelle j’invite les amateurs de poésie vibrante et d’art multi, un cocktail toujours saisissant.

Plus haut que les flammes sera suivi de Cristal Automatique, un one man show de Babx, artiste français qui m’est malheureusement peu connu, mais qui propose une belle résonnance avec l’univers du spectacle de Dupré/Jobin. Réunissant art sonore et poésie, ce rassemblement de textes d’auteurs éponymes (Baudelaire, Prévert, Rimbaud) sur musique intrigue et charme par son pari de mettre d’égal à égal les deux arts. En espérant vous y croiser!

http://www.quebecentouteslettres.com/evenement/plus-haut-que-les-flammes/

Toute l’escouade vous recommande…

Adieu Sherlock!, lundi 3 octobre 2016, 20h

L’activité en deux mots : Jeu Palpitant

(Crédits : Karine Potvin)
(Crédits : Karine Potvin)

Et comment ne pas vous inviter à ce palpitant parcours meurtre et mystère, organisé par un jeune collectif littéraire de la relève de Québec (mais qui sont donc ces JP – Escouade créative?)? Jeune collectif oui, mais qui n’a pas eu peur de plonger dans les classiques pour en ressortir les personnages les plus sombres, les plus énigmatiques… et parfois les plus cocasses pour vous concocter ce truculent événement interactif. Venez à la rencontre de cinq personnages inspirés de la littérature (et d’une sixième mystérieuse duchesse), tous soupçonnés d’avoir tué Sherlock Holmes à la Maison de la littérature!

(Crédit photo : JP Escouade créative)
(Crédit photo : JP Escouade créative)

Plus sérieusement, ce que nous avons le plus hâte de vous faire vivre, c’est l’immersion de notre parcours. Cet événement saura sans aucun doute vous plonger dans l’ambiance d’un polar vivant, avec sa part de drôle et d’intriguant. Apprêtez-vous à mener une enquête hors du commun, à mi-chemin d’un festival qui promet d’être aussi noir qu’enlevant.

http://www.quebecentouteslettres.com/evenement/adieu-sherlock/

__________

Les JP Escouade créative ? Au départ, c’était pour Jeunes Programmateurs (l’initiative jeunesse de la Maison de littérature où ils se sont rencontrés). Après, impossible pour eux de se débarrasser de ces initiales par lesquelles ils se désignent constamment! Maintenant, JP, c’est devenu un terrain de jeu, deux lettres où tout est possible, et surtout, le symbole de leur plaisir à réinventer l’événement littéraire. Notre mission est simple : célébrer la littérature en adéquation avec leur époque.